GRH et Recherches Sensibles

Fondé en 2018, ce Groupe de Recherche Thématique réunit des chercheurs et des praticiens en GRH qui s’intéressent à des personnes vulnérables, désavantagées ou marginalisées, à des sujets relevant de l’intime ou à des thématiques sensibles en entreprise ayant des impacts sociaux et sociétaux. Ce GRT s'inscrit dans la droite ligne du courant "sensitive research" qui appréhende une recherche sensible comme pouvant générer des menaces pour les différentes parties prenantes de l’étude (salariés, managers, entreprises, clients, fournisseurs, chercheurs…).

L’objet de ce GRT est d'offrir un lieu d'échanges afin de soutenir les démarches individuelles ou collectives de recherche, de faciliter l'accès au terrain en questionnant les difficultés méthodologiques et éthiques rencontrées et, de manière plus large, d’échanger sur la réflexivité du chercheur.

Des journées de recherche sont organisées pour fortifier le réseau et faciliter les (co-)publications.

Coordinateurs : Emilie Hennequin, Bérangère Condomines, Alain Jan-Kerguistel, Natacha Pijoan et Eve Saint-Germes.

Membres fondateurs : Bérangère Condomines, Diane Decaudin, Emilie Hennequin, Alain Jan-Kerguistel, Semra Karakas, Natacha Pijoan, Sylvie Rascol-Boutard, Eve Saint-Germes, Jennifer Urasadettan, Odile Uzan.

Contact : emilie.hennequin@univ-paris1.fr

Normes et GRH

Bilan et Perspectives du GRT « Normalisation et GRH » 
piloté par Marc Bonnet et Laurent Cappelletti avec le soutien de Michel Jonquières

bonnet@iseor.comlaurent.cappelletti@cnam.frmichel.jonquieres.gc@gmail.com

1. Cadre général du GRT « Normalisation et GRH »

« La normalisation » est entendu par le GRT au sens large comme tout artefact formel ou informel créant un phénomène normatif (du « soft » au « hard ») sur les organisations, ses dirigeants, salariés et parties prenantes : normes au sens strict de type ISO, chartes, codes, lois, décrets, règlements etc. Les problématiques traitées par le GRT sont de type descriptif (ex : étude de nouvelles normes en GRH), explicatif (ex : les luttes de fonds de commerce à l’œuvre dans la production normative) et/ou prescriptif (ex : comment aider les organisations à naviguer dans l’inflation normative).

Depuis sa création le GRT a mobilisé plus de 30 chercheurs de l’AGRH au travers ses journées de recherche et ses productions sur ses problématiques. Bien entendu, le GRT a une logique inclusive et intègre tous chercheurs de l’AGRH intéressés par ses problématiques.  D’autant que point singulier, pour fabriquer ses productions - ouvrages, chapitres, articles, symposium, thèses, enseignements…, - le GRT interagit avec des réseaux, organismes, organisations et associations ayant comme objet d’intérêt (entre autre) la phénoménologie normative ; Ex : l’AFNOR, l’ISO, l’ADERSE, l’IAS et le réseau de recherche international Tétranormalisation.

2. Bilan de production du GRT « Normalisation et GRH »

Parmi les productions des membres du GRT sur ses problématiques citons de façon non exhaustive 6 ouvrages et chapitres, 4 articles généralistes, 4 articles scientifiques, 7 symposiums et tables rondes et 2 thèses (cf. en annexe la liste indicative de ces travaux).

3. Perspectives 2016-2020 du GRT « Normalisation et GRH »

Au-delà des productions individuelles et/ou en sous-groupe des membres du GRT (par exemple des projets de symposium aux prochains congrès de l’ADERSE, de l’IAS et de l’AGRH), en termes de productions collectives, le GRT a décidé de privilégier la réalisation de numéros et/ou cahiers spéciaux pour revues académiques. Des revues vont donc être ciblées pour leur faire des propositions en ce sens, par exemple Management International, Society and Business Review, Management et Avenir, Recherche en Sciences de Gestion, Questions de management, Management et Sciences Sociales. En fil conducteur de ces cahiers spéciaux a émergé la dialectique « transgression versus intégration » des normes. En effet, la transgression des normes semble un sujet fédérateur, d’actualité et riche de potentialités. D’un coté, la norme au sens large peut apparaître comme une imposture conceptuelle, c’est-à-dire un obstacle à la création de valeur. Autres questions derrière la transgression : à qui profite le « crime » normatif ? Comment cela a pu se produire ? On pense à l’hyper analytique qui s’est développé au détriment de la systémique. Le « virus TFW » est peut-être à l’origine de ce phénomène. Au fond ne fabrique-t-on pas des normes parce que l’on ne sait pas fabriquer de l’éthique ? De l’autre coté, l’intégration supportable des normes, et singulièrement en GRH, est une question toujours prégnante dans les organisations vu le bombardement normatif actuel.

Annexe :
Liste indicative des productions de membres du GRT « Normalisation et GRH » sur ses problématiques

I.    Ouvrages et chapitres d’ouvrage

Savall H. & Zardet V. (2005), Tétranormalisation. Défis et dynamique, Economica.

Bessire D., Cappelletti L. & Pigé B. (2010) (Dir. 41 coauteurs), Normes. Origines et conséquences des crises, Economica

Cappelletti L., Pigé B. & Zardet V. (2015) (Dir. 37 coauteurs), Dynamique normative.  Arbitrer et négocier la place de la norme dans l’organisation, EMS.

Boje, David M. (2015) (Eds, 27 coauthors), Organizational Change and Global Standardization: Solutions to the Standards and Norms Overwhelming Organizations, London/NY: Routledge

Cappelletti L. (2015), « Le management des normes, nouvelles questions pour le manager »,  in M. Barabel et O. Meier (eds), Manageor, Dunod.

Savall H., Zardet V., Pigé B. & Cappelletti L. (2015), « Tétranormalisation : redonner une place centrale à l’homme et son jugement », in O. Crette et A. Marchais-Roubelat (eds), Analyse critique de l’expertise et des normes : théorie et pratique, L’Harmattan.

II.    Article généralistes et documents de travail

Jonquières M. (2010-2015), Documents compte rendu sur les normes en GRH préparées par l’AFNOR – ISO, AGRH.

Cadet I. (2010), « Certification ISO 26000: entre mythes et réalités », Revue Qualitique, octobre, n°219 pp. 28-35.

Cappelletti L. (2013), « Le choc de simplification n’aura pas lieu », Le Monde, p. 6, 16 novembre

CappellettiL.  (2015),  « Pourunchocdegestiondesnormesetnonde simplification »,

l’Opinion, p. 7, 31 août.

III.    Articles de revues scientifiques

Peretti J.M., Mansouri M. & Fustier B. (2009), "La Tétranormalisation et la gestion des résultats. L'exemple de LVMH", Revue international de psychosociologie, 36(15), pp. 267- 289.

Igalens J. (2009), « Norme de responsabilité et responsabilité des normes : le cas d’ISO 26 000 », revue Management et Avenir, 3(23), pp. 91-104

Cappelletti L., Noguera F. & Plane J.M. (2012), « La normalisation du management des ressources humaines. Le cas des professions libérales réglementées », Revue de Gestion des Ressources Humaines, N°85, pp. 3-17.

Cadet I. (2015), « L’« ISO 26000 washing », un risque lié au statut de la Norme ISO 26000 »,

Revue de l’Organisation Responsable, n°1, p.16-36.

IV.    Communications, symposium et tables rondes

Bonnet M., Challus M.C., Noguera F. & Rival M. (2011), « Managing norms and risks: a new field of interest for management consulting », Workshop, Academy of Management Annual Meeting, San Antonio.

Cadet I. & Branellec G. (2013), « La norme ISO 26000 : nouveau fil d’Ariane pour les organisations confrontées à la Tétranormalisation, Analyse normative de la RSE de l’entreprise Armor Lux », Congrès international de l'ADERSE, Brest

Savall H., Pigé B., Cadet I. & Cappelletti L (2013), « De quoi la Tétranormalisation est-elle le nom ? », Congrès international de l’ADERSE, KEDGE Business School, Marseille

Plane J.M. & Cappelletti L. (2014), « L’impact de la Tétranormalisation en GRH et RSE », table ronde Université d’été de l’IAS, Aix-En-Provence.

Cadet I. & Branellec G. (2014), « La construction d’une GRH socialement responsable grâceà la Norme ISO 26000 », Université de printemps de l’Audit social, Pékin.

Dejoux C., Naro G., Pigé B., Savall H., Zardet V. (2015), «« Tétranormalisation : nouvelles problématiques en gestion des normes et premiers résultats de recherche »», Symposium Congrès AGRH, Montpellier.

Igalens J (Pdt.), Pérez R., Bretton-Kueny L. & Cappelletti L. (2015), «Nouveaux modèles et normalisation de la GRH : quelles évolutions de pratiques ? », Conférence plénière Congrès AGRH, Montpellier.

V.    Thèses de doctorat, DBA et HDR

Mansouri N. (2009), thèse en sciences de gestion, « Les déterminants de la gestion des résultats par les provisions pour risques et charges: cas des entreprises françaises cotées », dirigée par JM Peretti, Université de Corte.

Cadet I. (2014), thèse en sciences de gestion, « Responsabilité sociale de l’entreprise, responsabilités éthiques et utopies, les fondements normatifs de la RSE, Etude de la place du droit dans les organisations », dirigée par Y. Pesqueux, CNAM Paris, 3e prix de thèse ADERSE-ORSE 2015.

 

 

Management et Spiritualité

Coordinateurs :

 

Catherine Voynnet Fourboul
voynnetf@gmail.com

 

 

Jean Yves Duyck
jyduyck@gmail.com

 

 

 

PROCHAINE RÉUNION DU GRT : 20 AVRIL 2017 14H17H

  Le GRT est un Groupe de Recherche Thématique de l’AGRH proche du groupe d’intérêt Management Spirituality and Religion de l’Academy of Management, fondé en 2016 dont le but est d’échanger sur la dimension spirituelle en contexte organisationnel.  Les membres du GRT peuvent être des chercheurs en gestion ou issus d’autres disciplines (psychologie, sociologie, histoire, anthropologie, etc.), et aussi des praticiens non académiques, coachs, professionnels et dirigeants d’entreprise, intéressés par la thématique du management et de la spiritualité.

Le but est de contribuer à fortifier les stratégies de publication dans des revues classées au CNRS dans la transversalité des différentes disciplines de la gestion, faciliter la recherche et l’accès au terrain dans le domaine de la spiritualité par des rencontres et des échanges et soutenir le développement spirituel des membres sur un terrain personnel.

Les objectifs du groupe consistent à publier des ouvrages collectifs, produire des conférences scientifiques et managériales, proposer des séminaires suivis tout au long de l’année et mettre en œuvre un laboratoire, un observatoire ‘Management et spiritualité’.

 Information de connexion

  • Groupe d’échanges sur  LinkedIn
  • S’inscrire : formulaire
  • Partage de documents via Gmail
  • Fil whatsapp
  • Flyer  de présentation téléchargeable

 Réunions

  • Nous organisons des réunions à Paris 5eme,  Université Paris 2, Maison des sciences de gestion, 1, rue Guy de la Brosse, métro Jussieu. Ces réunions ont lieu 3 fois par an. Les membres peuvent organiser des réunions dans d’autres régions en France.
  • Une réunion annuelle a lieu aussi lors du congrès AGRH à l’automne.

 Ressources

  • liste des publications des membres
  • liste des publications de référence
  • liste de conférences accessibles sur  LinkedIn groupe “ management et spiritualité”
  • supports à partager dans le cloud, possibilité d’utiliser Research Gate pour protéger les travaux en contribution
  • ressources de travail / Site web réservé aux membres : Jean MOUSSAVOU

Liste des projets et porteurs de projet

 Publications

  • Ciblage des revues à publication dans le domaine de la gestion : Cédric VAN APPELGHEM
  • Popularisation et diffusion de la recherche : Jorge CARDOSO et Véronique CHABERT
  • Organisation d’une conférence avec partenariat revue numéro spécial : Alexandre STEYER, Catherine VOYNNET FOURBOUL, Muriel DE FABRÈGUES, Gaëlle ULVOAS
  • Publication ouvrage collectif : Jean-Yves DUYCK
  • Atelier doctoral et publication : Alexandre STEYER
  • Partenariat chaire   » Sens et Travail «   : Laurent FALQUE et Fabrique SPINOZA : Boris CAILLOUX

Facilitation et communication

  • Réseautage : Cédric VAN APPELGHEM, Stéphanie CARPENTIER, Gaelle ULVOAS
  • Communication : logo et site Jorge Cardoso et Catherine VOYNNET FOURBOUL, Mathieu DUNES blog de retour et CR twitter
  • Feedback du site : Anne JANAND et Richard JACKSON MAJOR
  • Lien AOM : Richard JACKSON MAJOR
  • Coordination : Catherine VOYNNET FOURBOUL

 Développement et Thèmes d’ateliers

  • Philosophie et Ethique : Lidwine MAIZERAY
  • Interculturel : Stefka MIHAYLOVA Lidwine MAIZERAY
  • Marketing : Gaelle ULVOAS , Alexandre STEYER
  • Finance : Cédric VAN APPELGHEM
  • Formation et Transmission : Stefka MIHAYLOVA et coachs : Michelle SCHITTER
  • Méditation / Mindfulness : Marie HOLM
  • Retraite spirituelle : Françoise LE DEIST

Voici un support téléchargeable : GRT “Management & Spiritualité” de l’AGRH

Pour vous inscrire dans notre groupe, merci de compléter le formulaire suivant.

Il est possible de partager nos documents si vous avez un compte gmail à nous communiquer

Fil whatsapp ( si vous êtes inscrit(e) sur whatsapp nous pouvons également vous inviter).

 

Le GRT organise le 22 mars 2018 à Paris au CIFFOP, Université Panthéon-Assas, Paris 2, une
Journée de Recherche sur le thème « Quels temps et place de la spiritualité en gestion ? ».
Cette journée est co-organisée avec l’Université Paris 2 et le LARGEPA et avec le soutien de l’AGRH.
Toutes les informations : https://spiritgestion.sciencesconf.org/

Innovations pédagogiques / Reference RH

Coordinateurs :
Cécile Dejoux, Gwénaelle Poilpot-Rocaboy, Françoise Chevalier
dejoux.cecile@gmail.comgwenaelle.poilpot-rocaboy@univ-rennes1.frchevalier@hec.fr

Présentation générale :
Le GRT "innovations pédagogiques" a été créé en 2015, il propose de travailler collaborativement sur les différents domaines de l'innovation pédagogique. Ainsi, un certain nombre de questions pourront être envisagées: 

Comment intégrer le numérique dans son enseignement ? Comment repenser le présentiel grâce au numérique ? Quelles solutions pour capter et engager son auditoire ? Quelles sont les tendances des recherches dans le domaine de l'innovation pédagogique ? Que nous apprennent-elles sur les modes d'apprentissage des nouvelles générations ? etc.

Tous les enseignants-chercheurs motivés peuvent s'inscrire à ce GRT, quelque soit leur niveau de connaissance dans le numérique. A terme, il s'agira de concrétiser des recherches dans le vaste domaine de l'innovation pédagogique sous toutes ses formes. 

La video du Hackathon labelisé AGRH Référence RH 

1er Hackathon RH académiques - Revue Personnel Mai 2017

GRH et transformations numériques

Coordinateurs : Coordonné par Cécile DEJOUX (dejoux.cecile@gmail.com), Olfa GRESELLE (olfa.greselle@univ-lorraine.fr), Charles-Henri BESSEYRE DES HORTS (chbesseyre@gmail.com), François SILVA (postmodernite2050@gmail.com)

 

GRT « GRH et transformations numériques »

Ce GRT propose d'envisager le contexte, les leviers et les domaines RH qui évoluent avec le numérique. Ce nouveau champ de recherche semble incontournable et il est important que la fonction RH se positionne comme acteur et force de proposition. Ce GRT sera l’occasion de partager, réfléchir et produire un corpus de connaissances autour de cette thématique.

Cécile DEJOUX propose un nouveau MOOC « Manager avec l’intelligence artificielle ? ». Toutes les informations : https://www.fun-mooc.fr/courses/course-v1:CNAM+01034+session01/about

Cécile DEJOUX, Olfa GRESELLE, Charles-Henri BESSEYRE DES HORTS, François SILVA

Santé et sécurité au travail

Coordinateurs :
Coordonné Emmanuel ABORD DE CHÂTILLON (Emmanuel.Abord-de-chatillon@grenoble-iae.fr), Tarik CHAKOR (Tarik.Chakor@univ-smb.fr), Alain GUENETTE (Alain-max.Guenette@he-arc.ch)

Présentation générale :
Le GRT se propose de regrouper les chercheurs travaillant dans le champ du management de la santé et de la sécurité au travail de manière à enrichir les productions individuelles et collectives des membres du groupe. Le GRT a pour objectifs : l’établissement d’un état de l’art de la question en GRH ; la formalisation des thématiques de recherche à approfondir dans le champ ; la constitution d’un réseau de chercheurs pluri-disciplinaires ; la participation aux appels d’offres nationaux et internationaux ; la rédaction d’ouvrages collectifs et d’articles ; la structuration des recherches menées dans ce champ en GRH. Le GRT est un groupe ouvert à tous ceux qui souhaitent y contribuer. La pluridisciplinarité étant fortement encouragée, le GRT est ouvert sur les différentes disciplines proches de ces questions : médecine, psychologie, sociologie, ergonomie, droit, économie,….

Le GRT-AGRH "Santé et Sécurité au Travail" en collaboration avec l'équipe RH/MRM de l'Université de Montpellier organise une journée de recherche sur "Les métiers du soin" à l'Université de Montpellier le jeudi 14 juin 2018. 

Pour plus d'informations, vous pouvez contacter Tarik CHAKOR : tarik.chakor@univ-smb.fr

 

Appel à communication

Veille et Prospective des métiers, des compétences et des organisations

Coordinateurs :
Luc Boyer et Aline Scouarnec aline.scouarnec@unicaen.fr

Présentation générale :
Depuis près de 10 ans, Luc Boyer et Aline Scouarnec ont développé une approche de prospective des métiers et une méthode - la méthode PM - permettant de réaliser des exercices de prospective articulant une réflexion sur la stratégie – le métier de l’entreprise – et sur les conséquences en termes de ressources humaines : métiers individuels, compétences, organisation du travail, management des équipes, etc. Menant des études de recherches appliquées, en France ou à l’étranger, pour des entreprises, des organisations publiques ou para-publiques, des branches professionnelles, ils animent le GRT « Prospective des métiers » au sein de l’AGRH en organisant et/ou animant une journée de recherche annuelle donnant lieu à publications dans la revue Management & Avenir, un symposium annuel, la publication d’ouvrages et un groupe Prospective de l’Audit Social et des Métiers au sein de l’IAS.

Publication du rapport Métiers RH 7.0 : Rapport issu d'une étude de prospective des métiers conduite en 2017 par Aline SCOUARNEC et Franck BRILLET avec la participation de Clémence JOFFRE, Rémi KEULEYAN, Sébastien PAYRE et Mohamed TISSIOUI dans le cadre du groupe de recherche thématique de l'AGRH, GRT "Veille et prospective des métiers, des compétences et des organisations". Cette étude prospective RH 7.0 a pour ambition de s'intéresser aux évolutions des métiers RH dans leurs globalités, leurs variétés et leurs diversités. Il ne s'agit pas d'une étude exclusive des métiers dits de la Fonction RH. En effet certains de ces métiers pourront s’exercer au sein des organisations ou en dehors et ces métiers pourront demain être exercés par des professionnels de la RH et/ou d’autres parties prenantes internes (collaborateurs / managers et dirigeants de proximité / organisations représentatives du personnel) mais également parfois externes (fournisseurs / clients / RH). En terme de méthodologie, cette étude qui, pendant près de 7 mois, a mobilisé une équipe de six enseignants-chercheurs (doctorant.es / maîtres de conférences / professeur.es) de l'Association Francophone de Gestion des Ressources Humaines -AGRH- et spécifiquement du Groupe de Recherche Thématique - Veille et Prospective des métiers, des compétences et des organisations a permis, dans le respect de la méthode PM (Prospective des Métiers), de :
- Solliciter 221 profesionnel.les des ressources humaines pour des entretiens semi-directifs ;
- réaliser en parallèle une synthèse de la revue documentaire sur cette thématique au niveau national et international ;
- construire un questionnaire prospectif permettant de quantifier les idées clés relevées lors des entretiens, et ;
- collecter et d’analyser les données au moyen d’une analyse de contenu thématique manuelle et d’une analyse assistée par ordinateur de données textuelles ;
- confronter ces résultats à l'analyse rétrospective menée en parallèle par le service Études de l'APEC sur 16000 annonces d'offres d'emploi entre 2005 et 2015 ;

Territoires, Réseau & innovations

Coordonné par Ingrid MAZZILLI (ingrid.mazzilli@univ-amu.fr), Elise MARCANDELLA (elise.marcandella@univ-lorraine.fr), Ludivine CALAMEL (Ludivine.CALAMEL@grenoble-em.com)

Présentation générale :
Créé en 2009, le GRT Territoires, Réseau et Innovation regroupe une quarantaine de chercheurs francophones qui s’intéressent aux dynamiques territoriales de la GRH. 

Depuis une dizaine d’années le territoire devient un nouvel espace de la GRH. Qu’il s’agisse de restructurations, de relations partenariales au sein d’écosystèmes, de dispositifs tels que les GPEC de territoire, de sécurisation des parcours professionnels, de RSE ou bien encore de projets collaboratifs d’innovation, l’espace traditionnel de l’entreprise ne suffit plus. Les DRH sont confrontés à des questions qui dépassent les frontières classiques de l’entreprise. Comment développer en dehors de l’entreprise des mobilités mieux sécurisées ? Comment œuvrer sur l’employabilité des salariés uniquement au sein d’une organisation sans poser la question d’une GPEC étendue à ses interfaces ? Comment préserver les principes fondamentaux de la GRH et de la RSE en recherchant la cohésion sociale seulement dans l’entreprise sans intégrer ses frontières ? Comment intégrer l’ensemble des parties prenantes de l’entreprise sans penser des systèmes de gouvernance élargis au territoire ? 

Le développement de la GRH territoriale (GRHT) traduit bien l’évolution marquante de l’entreprise et des systèmes de gestion dominants hiérarchisés, ouverts sur leur environnement mais déterritorialisés vers une conception partenariale et socialement encastrée dans son territoire. 

Nos travaux de recherche visent à comprendre la dimension territoriale des situations de GRH pour mieux guider l’action des DRH et plus largement des acteurs territoriaux qui souhaitent œuvrer en faveur de la compétitivité des entreprises et des territoires sans pour autant omettre les enjeux sociaux et sociétaux. Ils participent au développement progressif de connaissances actionnables pour comprendre le fonctionnement de ces nouveaux espaces, les régulations émergeantes et les facteurs et outils potentiellement opérants et favorables au renforcement de l’action collective territoriale. 

Les travaux de recherche des membres du groupe portent principalement sur les réseaux territorialisés d’organisation (SPL, Pôle de compétitivité, regroupement d’entreprises, écosystèmes..), sur des dispositifs dédiés (maisons de l’emploi, GPEC territoriale portée par les services publics de l’emploi…) et sur la gouvernance territoriale avec la question épineuse du dialogue social territorial.

Les membres du GRT se réunissent deux fois par an. Les réunions sont l’occasion d’échanger sur des travaux de recherche, d’accueillir des experts et de développer des projets de recherche collectifs.

Les membres du GRT ont récemment publié un ouvrage collectif de recherche aux éditions Vuibert qui propose une approche originale mêlant réflexion de fond et modélisation afin de mieux comprendre les évolutions, d’adapter les pratiques et de faire émerger une GRH territoriale et responsable. 

Le GRT co-organise le vendredi 8 juin 2018, une journée de recherche sur le thème « Talents & Territoires » avec l’UMR CNRS Université de Corse (6240 LISA), l’Académie de l’entrepreneuriat et de l’innovation (AEI), l’AIREPME et Pépite France.
Les meilleures contributions pourront faire l’objet d’une publication dans la revue Question(s) de management.
Le GRT a participé à l’étude de l’ANDRH « RH et Territoires ». Cette étude est consultable sur le site : http://www.andrh.fr/l-actualite/liste-des-actualites/l-ouvrage-7.0-rhetterritoires-est-en-ligne