Semaine du Management 2018

Semaine du Management 2018

Colloque FNEGE /  AGRH
Relations avec les clients, les collaborateurs et les parties prenantes
Mercredi 23 mai 2018 - Cité Internationale Universitaire de Paris


Comme l’indique le baromètre de la FNEGE publié depuis 2014 et dont la prochaine édition sortira lors de la Semaine du Management 2018, la gestion de la relation avec les clients constitue une préoccupation centrale pour de nombreuses entreprises et organisations, publiques comme privées, marchandes ou non.Les relations avec les clients – entendus dans un sens large comme étant à l’intérieur ou à l’extérieur des frontières de l’organisation- ont toujours été au centre des intérêts des organisations. Sous l’impact des technologies digitales, des évolutions sociétales et de nouveaux modes d’intégration aux activités de l’organisation, les relations avec ces clients se sont cependant transformées. Leurs attentes évoluent vers la recherche d’une qualité relationnelle, individualisée voire le vécu d’une expérience unique. La prise en compte de ces évolutions requiert des transformations en profondeur des organisations si elles veulent se différencier de leurs concurrents ou rester compétitives. 

XXVIIIIème Congrès AGRH - du 29 au 31 octobre 2018

XXVIIIIème Congrès AGRH - du 29 au 31 octobre 2018

EXPERIMENTATIONS LOCALES, CONTEXTUALISATION DES SOLUTIONS :
Pour aligner une Gestion des Ressources Humaines avec la métamorphose des organisations...
Dans tous les domaines auxquels la Gestion des Ressources Humaines contribue, un nouveau régime d’action apparaît nécessaire. Il privilégie les expérimentations locales, au plus près de la réalité de l’entreprise, en tant que communauté humaine de travail, il valorise la qualité contextuelle des solutions mises en oeuvre. Les tensions sociales, économiques mais aussi environnementales qui traversent les modèles de développement de nos sociétés appellent ardemment de nouvelles réponses en management. Elles engendrent et procèdent en retour d’une période de recompositions multiples, potentiellement déstabilisatrice pour toute la société, mais aussi d’innovations intensives. 
Des débats sont ouverts mais les avancées, politiques, théoriques, pratiques semblent bien timides, en particulier pour les praticiens, confrontés à des enjeux qu’ils disent peiner à formuler, conscients du fait qu’ils doivent faire évoluer les conditions mêmes d’analyse de ces enjeux.
Alors, comment faire ?