UNE DISCIPLINE QUI MÉRITAIT UNE ASSOCIATION
 

Jacques IGALENS Professeur des Universités

Jacques IGALENS
Professeur des Universités

L’AGRH a été créée lors du congrès des IAE qui s’est tenu à Strasbourg, en 1989. J’ai pris cette initiative car il me semblait que notre discipline avait besoin d’une association de type académique qui lui permette d’exister à côté d’autres disciplines telles que la finance, le marketing ou la comptabilité. Des relations personnelles avec Bernard Pras m’avait permis de bien comprendre le fonctionnement d’une association scientifique, il m’avait montré les statuts de l’AFM dont je me suis inspiré.

Ma première préoccupation fut de rassembler le plus largement possible afin que l’AGRH n’apparaisse pas comme l’émanation d’un petit groupe ou d’un lobby. En particulier j’ai été très attentif à deux équilibres, le premier est traditionnel il fallait équilibrer la représentation géographique entre Paris et la province.

Le second était plus important car, à l’époque, la rivalité entre le monde universitaire (et pas simplement les IAE) et les écoles était vive. J’avais la chance de bien connaître les deux et, dès le départ, nous avons pu travailler ensemble.
Dans le monde universitaire, par exemple, Dimitri Weiss qui dirigeait un important DESS à Paris et qui était l’auteur d’un manuel très apprécié s’est totalement engagé dans l’AGRH. Nous fonctionnions par « Commission » et l’une des plus actives fut celle qui cherchait à définir le périmètre de la GRH en partant à la fois d’une enquête terrain pour savoir ce qui était enseigné tout en réfléchissant sur « l’identité de la GRH ». Une autre activité importante fut celle de l’organisation du congrès annuel et Bruno Sire organisa en 1990 le premier congrès à Bordeaux avec un succès qui ne s’est jamais démenti par la suite.

Les adhésions affluèrent rapidement et l’ESSEC nous aida beaucoup pour la logistique, pour le siège social, les réunions, le secrétariat, etc.
Mon seul regret fut de n’avoir pu trouver un éditeur qui accepte de « prendre le risque » de créer notre revue. Mais en octobre 1991 paraissait le premier numéro de la revue de GRH car Jacques Rojot avait réussi de son côté en sollicitant les éditions ESKA.
La suite, nous la connaissons tous, l’AGRH est devenue au fil du temps la première association académique dans les sciences de gestion, elle s’est très largement internationalisée.
Elle dispose de deux revues, d’une collection d’ouvrages scientifiques et les relations avec le monde des professionnels sont excellentes. Depuis quelques années déjà l’AGRH accueille de jeunes doctorant(e)s qui sont né(e)s avec elle… l’AGRH leur appartient. 

 

Jacques IGALENS
Professeur des Universités